image de marque - Arsène Muyila

Peu importe ce que vous pensez, l’important est l’image de marque transmis à vos clients.

Nous développons tout au long de notre vie des automatismes en matière d’achat. Par exemple, certains achètent automatiquement du coca lorsqu’ils font leurs courses et d’autres ne jurent que par Apple dans la vie de tous les jours.

Alors pourquoi sommes-nous attirés par une image de marque plutôt qu’une autre ? Est-ce essentiellement le produit qui nous attire vers la marque ?

C’est ce que Jim Signorelli nous explique dans son livre Storybranding 2.0, résumé par koober.


Comment construire une image de marque forte ?

1 – Créez le storytelling de votre marque

Pensez votre image de marque comme une histoire, pour ce faire, il vous faut faire le lien entre les éléments de votre marque et les éléments d’une histoire.

Les intrigues sont comme les produits vendus et les thèmes sont, eux, très proches de la marque elle-même. En effet, les intrigues, comme les produits, doivent offrir une expérience qui vaille la peine que l’audience dépense du temps et de l’argent.

il vaut mieux laisser chacun interpréter votre image de marque à la façon d’un thème. Les individus sont constamment bombardés de déclarations explicites à propos de la valeur des produits vendus. Les marques légendaires, elles, communiquent de manière implicite :

– “Just do it”, Nike ;

– “Think different”, Apple ;

– “Be All That You Can Be”, pour l’Armée.

image de marque - Arsène Muyila

2 – Votre marque doit tisser un lien émotionnel fort avec vos clients.

Pour cela, elle doit posséder plusieurs couches :

  1. la couche externe comprend son prix, son emballage, son design et tous les bénéfices fonctionnels discernables par vos cinq sens ;
  2. la couche interne fait référence au but de son existence, les valeurs ou les convictions auxquelles la marque s’associe.

Le client possède lui aussi une couche interne et une couche externe :

  1. sa couche externe fait référence à ses caractéristiques et au problème qu’il veut résoudre ;
  2. sa couche interne est la raison de son besoin ou de son désir pour un produit, et prend en compte son sens identitaire et ses intérêts.

La vocation de la couche externe est de servir la couche interne, et non l’inverse. La couche externe doit soutenir et valider la signification de votre image de marque. Cherchez de quelle manière vos valeurs et vos convictions peuvent se manifester à travers les caractéristiques de votre produit.

 Quand les couches internes de la marque et du client s’alignent, une relation se crée, de la même façon que lorsque deux personnes partagent les mêmes valeurs


Pour que la relation entre l’image de marque et le client se renforce, la marque doit passer par certaines étapes. À chaque niveau, la connexion entre la marque et le client sera plus importante :

  1. la conscience de la fonction du produit. La connexion avec l’image de marque est encore faible. Le client ne se soucie pas du nom de la marque et ne s’intéresse qu’aux bénéfices fonctionnels du produit ;
  2. la compréhension de la caractéristique du produit. Le client sait maintenant que votre marque est la seule à lui offrir la spécificité qu’il recherche. Il entre en connexion avec votre marque, même si cela résulte d’une spécificité de votre produit ;
  3. l’association à l’image de marque. Votre marque en est venue à signifier quelque chose pour le client. Il associe votre marque à “qualité” ou “durabilité” ;
  4. l’affiliation à l’image de marque. C’est à cette étape que se forme la connexion la plus forte avec la marque. Le sens associé à la marque est devenu très important et s’est aligné aux valeurs humaines et aux convictions du client. Il est fier de posséder des produits de votre marque, qu’il associe à son histoire.

Gardez toujours à l’esprit que si un client n’achète qu’à cause d’un avantage lié à votre produit, la marque n’est rien de plus pour lui qu’une étiquette.

 Viser l’authenticité.

Votre image de marque doit avoir une âme et instaurer une connexion émotionnelle avec le client, comme le héros d’une histoire. Quelle est la raison d’être de votre marque ?

En réalité, les clients achètent toujours pour des raisons émotionnelles, avant de justifier leurs achats de manière rationnelle.


4 – Prévoyez les obstacles que votre image de marque rencontrera

Il existe deux obstacles principaux. Ceux qui relèvent de forces extérieures, comme :

  1. la compétition
  2. la culture
  3. l’économie
  4. l’attitude et les perceptions du consommateur

Et les obstacles internes, qui incluent ce qui se produit dans l’entreprise et qui l’empêchent d’atteindre le succès.

Si vous ne considérez pas chaque obstacle dès le départ, votre image de marque sera mal préparée lorsqu’elle devra y faire face.


A présent vous savez comment construire une image de marque forte…

Tags

Comments are closed