Réussir son storytelling - Arsène Muyila

Nous n’achetons pas un produit mais le storytelling qui nous est racontée.

Pour ce faire, il faut réussir à raconter une histoire qui donne envie d’être vécu.

Cela se fait-il au feeling ? Y a-t-il des codes à respecter pour y parvenir ?

C’est ce que l’entrepreneur Américain Seth GODIN tente de nous apprendre dans son livre “Storytelling and Marketing”.

Réussir son storytelling en 6 points - infographie

Comment réussir son storytelling ?

1 – Définir le cadre de son histoire

Le “cadre” définit une mise en contexte car chaque spectateur voit le monde selon son propre prisme. Par exemple parmi les personnes voulant créer un site internet, il existe plusieurs cadres/raisons. Une personne va le créer pour vendre ses services, une autre pour vendre des produits et une autre pour partager ses voyages sur son blog. Il existe une multitude de cadres.

Pour réussir, le storytelling doit être différenciant afin de créer de la valeur tout en restant désirable.

Penser le marketing d’une nouvelle manière, en ne prenant plus comme point de départ les consommateurs mais les cadres n’ayant pas été exploité afin de toucher une niche de clients oubliés.

Dans le cadre de votre histoire les bénéfices clients représentent les rêves et désirs de votre utilisateur. Alors lui raconter une histoire, c’est lui raconter ses rêves.

2 – Comprendre le cerveau pour réussir son storytelling

Nos yeux captent toutes choses originales puis notre cerveau s’efforce de comprendre et valider ou non ce qu’il vient de voir. Tout cela selon nos propres croyances.

Nous n’aimons pas avoir tord, alors pour ne pas perdre la face nous aménageons la réalité selon notre vérité pour valider notre première impression

C’est cet aspect du cerveau qui nous permet de découvrir comment réussir son storytelling.

Votre storytelling devra t’être raconté de sorte à conforter vos utilisateurs dans leurs croyances. Pour ce faire il est important de faire naître des émotions fortes comme la peur ou le pouvoir, chez vos utilisateurs.


3 – Racontez une histoire à laquelle les gens croient

À l’air du numérique, il est devenu facile pour les consommateurs de se renseigner sur votre marque. Alors faites bien attentions aux messages que vous communiquez.

Votre storytelling doit être authentique et raconter une histoire cohérente.

Toutes les actions menées autour de votre marque constituent son storytelling. La différenciation de votre histoire devra être démontrée à chacune de vos actions. Si votre storytelling prône des valeurs d’entraide et de solidarité par exemple, il faudra que ces valeurs se ressentent sur l’ensemble de vos actions.


Les points essentiels pour savoir comment réussir son storytelling.

  1. Aucun bon storytelling n’est basé sur un élément tangible du produits.
  2. Faites appel aux émotions afin de captiver vos utilisateurs. Un storytelling captivant doit pouvoir s’expliquer en une phrase afin de pouvoir être repris par la suite.
  3. Ne tentez pas de copier le storytelling d’une autre entreprise, votre histoire doit être unique, pour ce faire vous devez soit être le premier, soit être différent.
  4. Une alternative est de parler à un segment de client oublié.
Tags

Comments are closed